Etat des lieux, sensibilisation et accompagnement des cédants d’entreprises en Bourgogne Franche-Comté

Etat des lieux, sensibilisation et accompagnement des cédants d’entreprises en Bourgogne Franche-Comté

Le 27/04/2022 à 15:15

Durant le second semestre 2021, une opération nationale d’envergure en faveur de la transmission d’entreprise a été menée, à l’initiative du réseau des CCI, « L’opération nationale Transmission ». Toutes les CCI de France ont permis de réaliser plus de 7 000 entretiens de sensibilisation et plus de 1 500 entretiens d’accompagnement. 

 

Concrètement, il s’agissait de contacter des dirigeants par téléphone pour faire un point sur leur situation au regard d’une éventuelle transmission de leur entreprise et, le cas échant, de leur proposer un rendez-vous d’accompagnement avec un conseiller. 

La première phase de sensibilisation a permis d’identifier les dirigeants qui avaient un projet de transmission et leur proposer un entretien d’accompagnement. Pour ceux qui n’avaient pas de projet de transmission, cette prise de contact a permis d’identifier d’autres besoins éventuels.

La seconde phase d’accompagnement a consisté en un temps d’échange permettant d’évaluer le projet de transmission du chef d’entreprise, de le situer sur le parcours d’une transmission réussie et d’attirer l’attention sur les étapes-clés. Mais aussi de collecter les données nécessaires sur l’entreprise et le projet pour proposer un plan d’actions permettant de réaliser la transmission dans les meilleures conditions.

La finalité de « L’opération nationale Transmission » était donc d’anticiper les opérations de transmission afin de préserver la dynamique économique, de sauvegarder les emplois dans les territoires, de préserver les savoir-faire et de renforcer l’accompagnement des cédants vers une « nouvelle vie », avec un dispositif décomposé en deux phases :

 

En Bourgogne Franche-Comté, le réseau des CCI territoriales a réalisé plus de 550 entretiens de sensibilisation et 81 entretiens d’accompagnement. Les données marquantes de cette étude, au niveau national et au niveau de la région Bourgogne Franche-Comté, sont les suivantes :

  • L’échantillon interrogé est composé essentiellement d’hommes : 79 % au niveau national, 77 % au niveau BFC.
  • 41 % des dirigeants interrogés ont 60 ans et plus au niveau national, 28 % au niveau BFC
  • L’échantillon interrogé montre une sur-représentation du Commerce (47 % France et 63 % BFC) et de l’industrie (24 % et 28 %) alors que ces secteurs représentent, au niveau national, respectivement 20 % et 7 % du tissu économique. L’échantillon présente également une sous-représentation des services aux entreprises (14 % contre 22 % du tissu économique national), de la construction (9 % contre 15 % du secteur économique national) et des services aux particuliers (4 % contre 12 % du tissu économique national).
  • L’ancienneté des entreprises interrogées est de 18 ans en moyenne au niveau national, 20 ans au niveau BFC.
  • L’échantillon interrogé est légèrement différent du tissu économique français puisque nous avons interviewé 74 % d’entreprises de moins de 10 salariés (86 % en BFC) alors que la France compte 96 % d’entreprise de moins de 10 salariés.
  • L’actionnariat des entreprises interrogées est essentiellement composé du dirigeant uniquement (74 % France, 77 % BFC).
  • En France en général et en BFC en particulier, 50 % des dirigeants interrogés ont déjà songé à la transmission de leur entreprise/commerce. 
  • Le départ en retraite n’est pas le seul motif de transmission de l’entreprise. Toutefois, dans l’échantillon interrogé, on voit clairement que plus le dirigeant est proche de la retraite, plus il réfléchit à la transmission de son entreprise. Notons cependant que, même à 65 ans et plus, 1/3 des dirigeants ne se préoccupent pas encore de ce sujet.
  • 57 % des dirigeants de moins de 50 ans interrogés ont déjà commencé à préparer leur transmission depuis au moins un an.
  • Au niveau national comme au niveau régional, 40 % des dirigeants interrogés n’ont aucune connaissance des étapes et de la durée d’une transmission d’entreprise. En outre, 55 % n’ont aucune connaissance des différents dispositifs qui permettent d’optimiser fiscalement leur cession. 
  • 28 % des cédants en France qui envisagent de vendre ne savent pas à qui. Ils sont 40 % au niveau BFC. Seulement 15 % envisagent de vendre à quelqu’un de sa famille et 9 % à un ou des salariés (24 % envisagent de réaliser une transmission interne). 

 

DÉCOUVREZ LES RÉSULTATS EXHAUSTIFS DE L’ENQUÊTE « TRANSMISSION D’ENTREPRISES » EN RÉGION BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ.

Voir toutes les actualités

En complément