Semaine européenne des CCI

Semaine européenne des CCI

Le 06/05/2021 à 16:30

RETOUR SUR LA Table-ronde DU 6 mai 2021 entre entreprises et institutionnels européens.

La France assurera la présidence de l’Union européenne au premier semestre 2022.

Dans le cadre de la Semaine européenne des CCI, du 3 au 9 mai 2021, la CCI Bourgogne Franche-Comté organisait une table ronde en visio-conférence pour les entreprises de l’industrie et des services à l’industrie de la région afin de leur permettre d'exprimer leurs attentes et découvrir les principaux outils européens de la relance autour des enjeux de l’industrie : industrie 4.0, transition écologique, relocalisation de la production... En présence de Christophe Grudler, eurodéputé, Vincent Chauvet, membre du Comité Européen des Régions, Laurence de Richemont, en charge de l’industrie à la Commission européenne, et de 3 chefs d’entreprises de Bourgogne Franche-Comté : Béatrice Cuenin de Cryoserv’Ice, Charlotte Albarel du groupe Bordet et Emmanuel Brugger de Cristel.

 Cette table ronde a mis en lumière les recommandations suivantes auprès des décideurs européens :

  • La nécessité de mettre en place des mécanismes de rééquilibrage dans les échanges ( ex instrument anti-subventions, taxation carbone aux frontières ) pour ne pas favoriser les produits importés par rapport à ceux fabriqués dans l’UE et soumis à de fortes (mais nécessaires) contraintes,  notamment réglementaires et financières . Imposer la même charge administrative aux entreprises étrangères opérant sur le marché unique.
  • Une demande récurrente de simplification des réglementations ( en appliquant le principe du « un ajouté, un supprimé » ) et en veillant à ce qu’elle soit réelle et effective ( pas uniquement dans le discours). Eviter toute surtransposition par les autorités françaises .
  • Une demande d’accélération dans le traitement des dossiers (homologation de nouveaux produits , de nouvelles pratiques,…)
  • Une attente pour que les PME soient favorisées dans les politiques et programmes de l’UE avec « un small business act » plus visible et sans doute plus ambitieux
  • Une proposition pour appliquer la réglementation par paliers en incitant au changement de pratiques par le biais du bonus/malus (inciter plutôt que sévir)

je regarde le replay

Voir toutes les actualités

En complément